Phonurgia Nova Prize 2012

Discover and listen to a whole range of European and World radiophonic creativity.

  Samedi 14h00-18h45 et 19h45-22h30
PHONURGIA NOVA ART RADIO /ŒUVRES FINALISEES

Dimanche 14h00-18h
PRIX DECOUVERTES Pierre Schaeffer
et PHONURGIA NOVA Nouveaux médias

Les Prix Phonurgia Nova 2011 seront attribués ce samedi et dimanche à la Gaîté Lyrique, au cours d’un marathon d’écoute de près de 11 heures.
Ce week-end pas comme les autres est une invitation au voyage par les oreilles, dans les plis et replis de l’art sonore international d’aujourd’hui. C’est un panorama planétaire, de l’Europe aux USA, du Japon à l’Amérique du Sud. 166 productions sont en lice cette année. Une trentaine est au programme de ces deux jours.
Ce qui fait la spécificité de ce prix demeure : c’est un prix de la création sonore qui enjambe les catégories traditionnelles et s’attache à relever l’invention où qu’elle soit : dans l’espace documentaire ou la fiction radiophonique, dans des propositions purement sonores, ou au contraire dans des réalisations qui associent images, sons et interactivité.
Quels que soient les genres et les supports, le Jury récompense des auteurs qui témoignent d’un engagement fort avec le sonore, creusent de nouveaux sillons dans l’imaginaire ou proposent de nouvelles expériences sensibles du réel.  Chaque édition est différente : les cartes ne sont pas connues à l’avance. Elles sont battues en public par un jury qui est large. Les débats sont passionnés. Les institutions ne tirent pas les ficelles. Tout ceci est sans prix.
 

Marc Jacquin

La Gaîté Lyrique accueille pour la deuxième année le concours de création sonore et radiophonique Phonurgia Nova.

L'idée de ce concours a été inspirée par l'inventeur de la musique concrète Pierre Schaeffer, qui fut un des géniteurs de l'association du même nom qui est installée à Arles depuis 1986 où elle grandit à l'ombre des Rencontres de la photo et l'Ecole Nationale de la photographie.

Outre son intérêt pour la création sonore qui explore le réel, outre sa renommée internationale, la singularité de ce Festival (compétitif) est que son jury délibère au milieu du public et met la qualité des oeuvres en débat devant lui (et avec lui), pendant deux journées d'écoute, avant de désigner son Palmarès.

Plusieurs studios de création prestigieux (comme le GRM de l'INA, le GMVL à Lyon, Euphonia Marseille) le soutiennent et attribuent à cette occasion des résidences de création. En 2013, plusieurs présentations auront lieu à Paris (notamment à l'Ircam dans le cadre de la Semaine du son), à Arles et à la Friche Belle de Mai à Marseille.

LE JURY placé sous la présidence du réalisateur sonore Götz Naleppa
est composé des personnalités suivantes :
Marie Barbier (L’Humanité), Lucien Bertolina (Euphonia), Daniel Deshays, Nicolas Horber (Radio Campus France), Bernard Fort (GMVL), Marcus Gammel (UER/EBU), Laurence Le Saux (Télérama), Hervé Marchon (Libération), Kaye Mortley, Etienne Noiseau (Syntone), Pierre Mariétan (La Semaine du son), Irène Omelianenko (France Culture), Goran Vejvoda, Christian Zanesi (GRM de l’INA)
www.phonurgianova.blog.lemonde.org

Le journal Libération participe à l'attribution du Prix "Découverte" Pierre Schaeffer, lequel récompense des jeunes auteurs radiophoniques et sonores de moins de 30 ans. Le Prix Phonurgia Nova récompense des jeunes auteurs déjà repérés. Tous deux sont soutenus par la SACD. Les lauréats de ces prix bénéficient de la diffusion de deux réseaux radiophoniques, celui de Radio Campus France; et celui des chaînes culturelles de l'Union Européenne de Radio Télévision UER/EBU.

Ces différentes collaborations permettent au Festival de toucher un large public d'amateurs de création sonore en France et dans le monde.

Meetings

L’occupation du monde

L’occupation du monde

Sylvain Piron - Dominique Bourg

Dans son ouvrage "L’Occupation du monde", l’historien Sylvain Piron appelle à prendre du recul pour remonter aux racines de la crise écologique et propose une trousse de secours pour des temps difficiles. Il engage une conversation inédite avec le philosophe Dominique Bourg pour scanner notre inconscient théologique.

  • Tuesday 22 January 2019 at 19h00
Go Smell The Grass!

Go Smell The Grass!

Behind The Game

Comment créer des mondes virtuels réalistes, vibrants et qui offrent toujours plus de liberté au joueur, tout en restant maître de la vision créative ?

  • Wednesday 23 January 2019 at 19h00
Les rencontres métiers du jeu vidéo

Les rencontres métiers du jeu vidéo

Behind The Game

Les rencontres métiers consistent en un événement informel à l’occasion duquel un représentant du studio Ubisoft Paris vient partager sa passion et son métier de manière ouverte et informelle.

  • Thursday 24 January 2019 at 19h00