Raï is not dead

Projection, rencontre & DJ set

Raï is not dead

De la France à l’Algérie, le DJ et collectionneur Hadj Sameer, passionné de raï, est parti en quête des origines de ce genre musical populaire et transgressif qui n’a cessé de se réinventer.

19h : projection de trois épisodes de "Raï is not dead"

Quel genre musical peut prétendre être passé, en l’espace de cinquante ans, d’un cabaret caché d’Oran à la mi-temps du Super Bowl ? Née en Algérie au sortir de la Seconde Guerre mondiale, la vague raï s’est propagée des cabarets de l'ouest algérien aux boutiques de cassettes de Barbès à Paris, avant de déferler sur le monde à la fin des années 1980. Se nourrissant de son hybridation, l’enivrante musique a voyagé des mariages algériens et français aux plus grandes scènes internationales, avant de disparaître brutalement des radars à l'aube du nouveau millénaire.

Des icônes disparues, dont Cheikha Remitti et le prince Hasni, aux jeunes héritiers, en passant par la star Khaled, le collectionneur Hadj Sameer et le réalisateur Simon Maisonobe retracent le cours tumultueux de ce genre musical, entre clandestinité, gloire planétaire et résistance.

20h : discussion avec Simon Maisonobe & Hadj Sameer
21h : DJ set de Hadj Sameer

Une web série documentaire écrite par Simon Maisonobe, Hadj Sameer et Grégoire Belhoste
Réalisée par Simon Maisonobe, avec Hadj Sameer
Coproduction : ARTE France, ZED
(France, 2022, 6 x 17')

Musiques et spectacles vivants

[REPORT] Baloji

[REPORT] Baloji

Ven. 22.03.2024 à 19h30

Voir tout