Que nous veulent les fantômes ?

Les idées larges (en live !) avec Grégory Delaplace

Que nous veulent les fantômes ?

Pour cet enregistrement public de l'émission Les idées larges d'ARTE, Laura Raim reçoit l'anthropologue Grégory Delaplace pour discuter les rapports que les vivants entretiennent avec les morts.

Quelle place attribuons-nous aux morts ? Et que se passe-t-il quand ils refusent la place qu’on a voulu leur donner ? Pour l’anthropologue Grégory Delaplace, les fantômes ne sont pas seulement des choses auxquelles on croit ou non, ce sont des événements qui arrivent et qui obligent les vivants. De la Mongolie contemporaine qu’il a étudiée pendant 20 ans à la Chine moderne, ou l’Angleterre du XIXème siècle, il donne à voir la pluralité des rituels funéraires à travers les époques et les cultures, mais aussi la diversité des manières par lesquelles les morts s’extraient des dispositifs prévus. Loin d’être les objets passifs de notre deuil, de notre volonté de mémoire ou au contraire d’oubli, Grégory Delaplace nous invite à voir les morts comme nos “partenaires intempestifs”. 

Présenté par Laura Raim

Laura Raim a débuté sa carrière de journaliste dans les rédactions de L’Express, L’Expansion et le Figaro, avant de devenir indépendante et de collaborer avec Le Monde diplomatique, la Revue du Crieur, Regards et Fakir. Elle a beaucoup écrit sur l’économie et la vie des idées, et réalisé plusieurs reportages aux Etats-Unis - son pays de naissance - et en Israël. Dans le champ de l’audiovisuel, elle a travaillé pour l’émission Arrêt sur images, réalisé un documentaire sur le syndicalisme pour ARTE Radio et cofondé le site Hors-Série, pour lequel elle menait de longs entretiens filmés avec des penseur·ses. Depuis 2021, elle écrit, incarne et co-réalise la web série Les idées larges, coproduite par Upian et ARTE.

En présence de l’anthropologue Grégory Delaplace

Grégory Delaplace est anthropologue, directeur d’études à l’École Pratique des Hautes Études et titulaire de la chaire d’Anthropologie du religieux. Il est l’auteur de deux monographies : L’invention des morts. Sépultures, fantômes et photographie en Mongolie contemporaine (EPHE-CEMS, Paris, 2008) et Les intelligences particulières. Enquêtes dans les maisons hantées (Vues de l’esprit, Bruxelles, 2021). Et bientôt de La voix des fantômes (à paraître au Seuil en septembre 2024). 

© Vincent Micoud

Rencontres, discussions et ateliers

Le Club Docu

Le Club Docu

Konbini présente : "Denim Hunter" d'Emilio di Stefano

Dim. 21.04.2024 à 15h

Réserver
Danse sismographique

Danse sismographique

Ateliers de danse selon la méthode Corps Sismographe®

10.10.23–25.06.24

Réserver
Encore heureux

Encore heureux

Le nouveau podcast de Binge à vivre en public

27.09.23–22.05.24

Réserver
Voir tout