Forever Pavot
© Corentin Fohlen

Forever Pavot

+ Catastrophe

On retrouve Emile Sornin, celui que le producteur Sebastian a appelé au chevet du prochain album de Charlotte Gainsbourg, celui qui vient de mettre au monde "La Pantoufle". Précédé par le collectif explosif et kaléidoscopique Catastrophe.

Forever Pavot

Emile Sornin a fait entrer dans sa musique l'humour et l'autodérision. Il a quitté l'anglais pour explorer sa langue natale. Il a lâché les chevaux de sa verve instrumentale, plus obsessionnel dans l'arrangement, plus jazz et nerveux dans l'exécution, ne reculant devant aucun effet dramatique pour saisir nos perceptions. Il est allé puiser dans ses propres souvenirs et trous de mémoires pour en faire matière à suspense, à fiction, à interprétations...

Catastrophe

"Tout pourrait être autrement." C’est avec cette idée en tête que Catastrophe vit. Né en 2015, le groupe souhaite ne rien s'interdire, quitte à risquer le ridicule. En 2018 paraît le disque "La nuit est encore jeune" (Tricatel), précédé en 2017 d’un essai littéraire du même nom, aux éditions Pauvert/Fayard. Kaléidoscope de genres musicaux, Catastrophe se cristallise sur scène autour de sept personnalités - Pierre, Blandine, Arthur, Bastien, Pablo, Carol et Mathilde - comme autant de Power Rangers avec leurs propres savoir-faire, leurs tours spéciaux.

Concerts

Jazzy Bazz

Jazzy BazzComplet

Membre éminent du collectif L'Entourage (Nekfeu, Alpha Wann...), Jazzy Bazz est de retour après "P-Town", premier album auto-produit adoubé par le public et la critique.

  • vendredi 14 décembre 2018 à 19h30
Nemir

Nemir

+ Gros Mo

Électron libre du hip-hop français, Nemir mi-rape et mi-chante avec une classe venue d’ailleurs. Il présente son nouvel EP, toujours en faisant un pas de côté pour regarder la vie autrement.

  • samedi 15 décembre 2018 à 19h30
Fred Pallem & Le Sacre du Tympan

Fred Pallem & Le Sacre du Tympan

+ Théo Ceccaldi + Christophe Monniot + Orchestre + Wildmimi + DJ set : Elzo Durt

Ce qu’il y a de cool en 2018 avec le jazz, c’est qu’il ne demande qu’à être démonté pour mieux le bidouiller sauce "grand atelier". Et on peut, plus que jamais, compter sur Fred Pallem et son gang musical pour ça.

  • jeudi 24 janvier 2019 à 19h30