Plongée 1
Plongée 1 - Catherine Contour (photo Mathieu Bouvier)

Plongée 1

Ouverture / Les danses augmentées de Catherine Contour ?

Découvrir la démarche atypique de la chorégraphe Catherine Contour à travers un jeu de questions/réponses et d’associations libres puisées dans l’histoire de l’art par Marcella Lista.

avec Catherine Contour et Marcella Lista

L’outil hypnotique est simple et complexe. Il est déjà là et il est à découvrir. C’est comme une manière de réactiver la dimension productive du langage, tel un ouvroir à sensations, qu’on emploierait à secouer le réel amassé en soi. Ce qu’un mot peut évoquer, comme par enchantement, permet de visiter et d’utiliser les mécanismes acquis dans l’expérience. La transe impliquée dans le processus créatif, conscientisée, donne accès à des ressources insoupçonnées et procure peut-être une liberté nouvelle.

Intuitivement Catherine Contour a reconnu là de précieux leviers pour l’improvisation dansée. Car quoi qu’elle fasse, c’est, dit-elle, à partir de la danse, son ancrage principal, qu’elle opère. Une danse qui se déploie et se déplace pour échapper à toute assignation. Une danse qui s’augmente également des lieux : une chambre d’hôtel, une friche industrielle, un jardin, une abbaye, une vallée, un théâtre, un musée, une maison. C’est-à-dire qu’elle travaille avec les lieux : les reconfigure en partant du potentiel de ce qui est là en lien avec une réflexion sur la notion d’économie. Faire avec ce qui est à disposition, déployer la panoplie des objets-trouvés, utiliser la collecte pour inventer de nouveaux scénarios.

Pour en savoir plus, téléchargez le kit de plongée en bas de page.

Marcella Lista est historienne de l'art. Ses recherches portent sur l’histoire pluridisciplinaire de la modernité, autour de questions soulevées par les croisements entre musique et arts visuels, la danse, la performance et les nouveaux médias, les théories élargies de l’abstraction. Elle a été commissaire de plusieurs expositions, dont Sons & Lumières : une histoire du son dans l’art du XXe siècle (Paris, Centre Pompidou, 2004), et Corps étrangers : danse, dessin, film (Paris, musée du Louvre, 2006). Parmi ses dernières publications : Xavier Le Roy : ‘a discipline of the unknown’, Afterall, Londres, été 2013. Depuis 2004, elle est responsable de programmation au musée du Louvre.

Rencontres

Penser l’effondrement à partir de l’Afrique-Monde

Penser l’effondrement à partir de l’Afrique-Monde

Yves Citton, Abdul-Karim Mustapha, Oulimata Gueye, Achille Mbembe

Comment décoloniser notre imaginaire de l’effondrement ? Tel pourrait être le titre alternatif de ce séminaire organisé autour de quelques propositions philosophiques, politiques et esthétiques venant des pensées africaines.

  • mardi 19 mars 2019 à 16h30
Réparer : outils juridiques et pratiques de soin

Réparer : outils juridiques et pratiques de soin

Ce qui dépend de nous #2

En partenariat avec la Section Française de la Triennale du Design de Milan, cette deuxième séance aborde la notion de réparation. À la fois pratique de soin et outil juridique, elle rend visible les crimes environnementaux et cherche à prévenir les catastrophes à venir.

  • mercredi 20 mars 2019 à 19h00
Les nouveaux instruments de la médiation

Les nouveaux instruments de la médiation

La musique ? Quel objet étrange ! On ne peut ni la voir, ni la toucher ; on peut en parler, bien sûr… mais avec quels mots ? Et pour quoi faire ? Car la musique est d’abord un enjeu de pratiques et d’expériences : pour comprendre ce qu’elle est, rien de mieux que d’en jouer !

  • jeudi 21 mars 2019 à 10h00