Le Tribunal pour les générations Futures / Annulé
© Teddy Morellec

Le Tribunal pour les générations Futures / Annulé

Faut-il un gouvernement mondial ?

//ANNULE//

Pour la première fois en dix éditions, nous sommes contraints d’annuler la tenue du Tribunal pour les générations futures, qui devait avoir lieu ce mardi 1er octobre à la Gaîté lyrique, sur le thème : « Faut-il un gouvernement mondial ? » Les opposants à l’idée d’une gouvernance mondiale ont décliné notre invitation. Les uns d’emblée, les autres au dernier moment alors qu’ils s’étaient engagés à venir, tous refusant d’assumer publiquement une position pourtant tenue en privé lors de nos échanges. Dommage. À l’heure où le rapport du GIEC sur le réchauffement climatique montre qu’il est nécessaire de traiter globalement les enjeux globaux, le sujet méritait mieux qu’une annulation. Nous présentons nos excuses à tous ceux qui s’étaient inscrits à cet événement. Notre journal continuera à organiser des débats sur les sujets que nous estimons cruciaux pour les générations futures (et où tous nos invités sont toujours considérés avec une égale bienveillance !). Le numéro d’Usbek & Rica, « Pour un gouvernement mondial », sera bien en kiosques et en librairies le 10 octobre.

Rencontres

Cohabiter : assemblages terrestres

Cohabiter : assemblages terrestresComplet

Ce qui dépend de nous #4

Cohabiter, c’est composer de nouvelles assemblées entre êtres humains et les autres espèces du vivant, le règne minéral et les artefacts technologiques. C’est prendre soin des écosystèmes auxquels nous appartenons.

  • mardi 28 mai 2019 à 19h00
Recherches à découvert #12

Recherches à découvert #12

Exploration du paysage féral de Matthieu Duperrex

À l’issue d’une résidence de création à la Gaîté Lyrique, Matthieu Duperrex nous propose une conférence performée qui s’intéresse au paysage "féral", un paysage affranchi de la domestication humaine.

  • mardi 4 juin 2019 à 19h00
Vivre avec la catastrophe

Vivre avec la catastrophe

Ce qui dépend de nous #5

Dans la zone de Fukushima, les habitant·e·s apprennent à cohabiter avec la contamination et à recomposer leur vie dans les dangers invisibles de la catastrophe. Cette dernière rencontre du cycle rappelle que la fin du monde n’est que la fin d’un monde.

  • mercredi 12 juin 2019 à 19h00