le Tribunal pour les générations Futures

Doit-on exploiter les animaux ?

Parce que l’avenir n’est pas encore mort, nous avons plus que jamais besoin de l’explorer : ouvrons le tribunal pour les générations futures! Détracteurs d’un côté, partisans de l’autre, les débats identifient les bouleversements d’aujourd’hui et les enjeux de demain.

Doit-on exploiter les animaux?

Qu'il le chasse, le dresse ou l'oblige à partager son quotidien, l'homme n'a eu de cesse à travers les âges d'étendre son empire sur l'animal. Demain, il semble parti pour continuer à en faire son jouet, sa chose. Mais à l'heure où la biodiversité décline dangereusement, peut-on encore manger des animaux ? À quoi peuvent servir les animaux génétiquement modifiés (AGM) ? Faut-il étendre les droits des animaux pour mieux les protéger ? Peut-on se passer des animaux ou bien sommes-nous destinés à les exploiter ?

Avec :

- Marie-Claude Bomsel, vétérinaire et professeur au Muséum d'Histoire naturelle
- Louis-Marie Houdebine, chercheur à l'INRA spécialiste des animaux génétiquement modifiés (AGM)
- François Beiger, zoothérapeute
- David Chauvet, juriste et vice-président de l'association Droits des Animaux

   

Partenaire

 

Cycle proposé en collaboration avec Usbek&Rica

Rencontres

Cohabiter : assemblages terrestres

Cohabiter : assemblages terrestresComplet

Ce qui dépend de nous #4

Cohabiter, c’est composer de nouvelles assemblées entre êtres humains et les autres espèces du vivant, le règne minéral et les artefacts technologiques. C’est prendre soin des écosystèmes auxquels nous appartenons.

  • mardi 28 mai 2019 à 19h00
Recherches à découvert #12

Recherches à découvert #12

Exploration du paysage féral de Matthieu Duperrex

À l’issue d’une résidence de création à la Gaîté Lyrique, Matthieu Duperrex nous propose une conférence performée qui s’intéresse au paysage "féral", un paysage affranchi de la domestication humaine.

  • mardi 4 juin 2019 à 19h00
Vivre avec la catastrophe

Vivre avec la catastrophe

Ce qui dépend de nous #5

Dans la zone de Fukushima, les habitant·e·s apprennent à cohabiter avec la contamination et à recomposer leur vie dans les dangers invisibles de la catastrophe. Cette dernière rencontre du cycle rappelle que la fin du monde n’est que la fin d’un monde.

  • mercredi 12 juin 2019 à 19h00