Ed Suter, photographe

Sape, pose, excentricité controlée, décryptez les portraits de rues d'Ed Suter.

Basé au Cap, né au Royaume-Uni, l’auteur du livre Sharp Sharp a grandi en Afrique du Sud.

Johannesburg ne comporte pas beaucoup d’espaces publics, comme des parcs ou des marchés. Ainsi, les gens se réunissent dans les rues. Et Ed Suter photographie ce qu’il y a devant lui. Le théâtre de la rue et le lifestyle sont ses principales sources d’inspiration. Il s’inscrit dans la tradition des portraits et de l’image que l’on contrôle, des pratiques de sape et des nouvelles relations à l’image sur Internet.

> Diaporama des photographies d'Ed Suter exposé du 19 au 25 octobre.  

Rencontres

Cohabiter : assemblages terrestres

Cohabiter : assemblages terrestresComplet

Ce qui dépend de nous #4

Cohabiter, c’est composer de nouvelles assemblées entre êtres humains et les autres espèces du vivant, le règne minéral et les artefacts technologiques. C’est prendre soin des écosystèmes auxquels nous appartenons.

  • mardi 28 mai 2019 à 19h00
Recherches à découvert #12

Recherches à découvert #12

Exploration du paysage féral de Matthieu Duperrex

À l’issue d’une résidence de création à la Gaîté Lyrique, Matthieu Duperrex nous propose une conférence performée qui s’intéresse au paysage "féral", un paysage affranchi de la domestication humaine.

  • mardi 4 juin 2019 à 19h00
Vivre avec la catastrophe

Vivre avec la catastrophe

Ce qui dépend de nous #5

Dans la zone de Fukushima, les habitant·e·s apprennent à cohabiter avec la contamination et à recomposer leur vie dans les dangers invisibles de la catastrophe. Cette dernière rencontre du cycle rappelle que la fin du monde n’est que la fin d’un monde.

  • mercredi 12 juin 2019 à 19h00