Écritures transmédia

Projets & collaborations de l'école ESAG Penninghen

Les étudiants de 5ème année de l'ESAG Pennighen proposent une nouvelle approche du texte grâce à une démarche pluri-disciplinaire.

“Écritures transmédia” est la suite du cycle “Écritures” initié en septembre 2013 par les étudiants de 5ème année de l'ESAG Pennighen, pour une nouvelle approche du texte.

Les élèves de l’ESAG Penninghen travaillent depuis la rentrée 2014 à 21 projets transmédias aussi divers que DIG jeu rapprochant “casual” et “hardcore gamers” dans une aventure souterraine, KOTOmaison d’édition proposant des récits interactifs et des outils de créations hybrides, INCONSCIENT NUMÉRIQUEplateforme sociale visant à partager et analyser les rêves, ou DUNE — nouvelle vision de l’œuvre de Frank Herbert.

Ce projet se veut surtout une rencontre entre des compétences en code et des compétences graphiques, et le moyen de constituer des équipes pluri-disciplinaires pour développer des projets de recherche appliquée.

Présentation de ces projets et collaborations.

Rencontres

Cohabiter : assemblages terrestres

Cohabiter : assemblages terrestresComplet

Ce qui dépend de nous #4

Cohabiter, c’est composer de nouvelles assemblées entre êtres humains et les autres espèces du vivant, le règne minéral et les artefacts technologiques. C’est prendre soin des écosystèmes auxquels nous appartenons.

  • mardi 28 mai 2019 à 19h00
Recherches à découvert #12

Recherches à découvert #12

Exploration du paysage féral de Matthieu Duperrex

À l’issue d’une résidence de création à la Gaîté Lyrique, Matthieu Duperrex nous propose une conférence performée qui s’intéresse au paysage "féral", un paysage affranchi de la domestication humaine.

  • mardi 4 juin 2019 à 19h00
Vivre avec la catastrophe

Vivre avec la catastrophe

Ce qui dépend de nous #5

Dans la zone de Fukushima, les habitant·e·s apprennent à cohabiter avec la contamination et à recomposer leur vie dans les dangers invisibles de la catastrophe. Cette dernière rencontre du cycle rappelle que la fin du monde n’est que la fin d’un monde.

  • mercredi 12 juin 2019 à 19h00