Recherches à découvert #2

Marguerite Benony en conversation avec Julien Bobroff

Le second rendez-vous des « Recherches à découvert » invite Marguerite Benony à partager son travail sur le laboratoire de demain, mené à partir d’une enquête ethnographique sur les objets qui le peuplent et une étude des espaces de recherche qui émergent en dehors de lui - plateformes en ligne, biohacker spaces, espaces publics, écoles... Elle se sert du design pour observer les transformations des laboratoires et penser un cadre pour le futur de la recherche dans les sciences du vivant.

Marguerite Benony invite le chercheur Julien Bobroff à croiser son regard sur le design et les sciences du vivant. La conversation sera précédée d’une présentation du doctorat « Frontières du Vivant » par sa coordinatrice Maria Molina Calavita.

Intervenants

Marguerite Benony

Diplômée de l’Ecole Boulle (2013) puis de l’ENS Cachan en Design, Marguerite Benony suit actuellement un doctorat sur le futur des pratiques de recherche en sciences du vivant à l’Université Paris Diderot, au sein du programme Frontières du Vivant du CRI. Son travail interroge ce que pourrait être le futur du laboratoire au regard de l’éthique, du politique et du biologique à partir d’une étude anthropologique. Elle questionne les outils et les méthodes de la recherche en biologie en les confrontant aux outils et aux pratiques du design. 

Julien Bobroff

Physicien, anime le groupe de recherche « La Physique Autrement » au Laboratoire de  Physique des Solides (LPS) de l'Université Paris Sud et du CNRS qui travaille sur de nouvelles façons de présenter la physique de la matière et ses récentes découvertes au grand public.

Frontières du vivant

L'École Doctorale « Frontières du Vivant » (FdV) a ouvert ses portes en 2007 au sein du Centre de Recherches Interdisciplinaires (CRI) pour renforcer la formation de jeunes chercheurs désireux de travailler aux interfaces entre les disciplines - biologie, médecine, physique, mathématiques, informatique, sciences humaines et sociales - afin de répondre à des questions centrées sur la compréhension du vivant. Depuis 2014, l’École Doctorale accueille également des projets recherche s’intéressant aux nouvelles manières d’apprendre, d’enseigner et de faire de la recherche, à travers notamment les nouveaux outils numériques ou la science ouverte et participative.

Other events part of the « Recherches à découvert » cycle

Meeting
Recherches à découvert #5

Recherches à découvert #5

La recherche à la Cité du Design et le dispositif d’expérimentation RAID : Recherche Action Immersion Design.

  • Thursday 22 March 2018 at 19h00
Meeting
Recherches à découvert #3

Recherches à découvert #3

Designer l'impossible de Nelly Ben Hayoun

Designeuse d’expériences, exploratrice enthousiaste et critique parfois surnommée la « Willy Wonka du design et de la science », Nelly Ben Hayoun bouscule les codes et les disciplines en multipliant les projets inclassables.

  • Friday 1 December 2017 at 19h00
Meeting
Recherches à découvert #1

Recherches à découvert #1

Louise Drulhe

  • Wednesday 27 September 2017 at 19h00

In the magazine on the « Recherches à découvert » cycle

Le futur dans la peau

Le futur dans la peau

Article

Et si, dans un futur proche, la peau humaine pouvait être imprimée, répliquée, stockée comme un bien médical ? La doctorante et comédienne Chloé Lavalette s’apprête à questionner ces enjeux dans une performance qu’elle élabore au sein de la Gaîté Lyrique.

Rencontre avec Matthieu Duperrex

Rencontre avec Matthieu Duperrex

Article

Trouver une manière sensible d’aborder l’esthétique de l’Anthropocène, interroger le devenir du paysage dans les arts visuels en écho aux écrits de l’anthropologue Anna Tsing sur les ruines du capitalisme… C’est avec cette ambition que Matthieu Duperrex, artiste et philosophe, a entamé une résidence de création à la Gaîté lyrique en vue d’une restitution publique le mardi 4 juin dans le cadre du cycle “Recherches à découvert”. Pour ce faire, Matthieu compte croiser ses travaux de thèse (Arcadies altérées, Territoires de l’enquête et vocation de l’art en Anthropocène) et un récit littéraire récemment publié aux éditions Wildproject, Voyages en sol incertain.